En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookie.
J'accepte.En savoir plus, paramétrer et ou s'opposer à ces cookies.
 
 

Les avocats du net

 
 


 

Actualités

mardi 19 décembre 2000
Facebook Viadeo Linkedin

La cour d’appel confirme la condamnation de Serge Humpich.

 

Alors que la cour d’appel de Paris devait examiner son affaire, Serge Humpich a décidé de se désister de son appel et d’accepter la décision du tribunal de grande instance de Paris du 25 février 2000. Mais le parquet a fait appel a minima de la décision du TGI qui avait condamné cet ingénieur à dix mois d’emprisonnement avec sursis, 1 F de dommages-intérêts à verser au GIE Cartes Bancaires et 12 000 F au titre des dépens, pour contrefaçon et usage de cartes bancaires, accès et maintien frauduleux dans un système automatisé de données et introduction de données. Le 6 décembre dernier, la cour d’appel de Paris a donc confirmé le jugement du TGI.
En 1998, Serge Humpich avait démontré la faiblesse du système de sécurité des cartes bancaires français après avoir démonté, analysé et décompilé un terminal de paiement puis inversé les algorithmes. Il avait été mis en examen après avoir voulu monnayer sa « découverte » et son « savoir-faire » auprès du GIE Cartes Bancaires qui avait porté plainte.