En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookie.
J'accepte.En savoir plus, paramétrer et ou s'opposer à ces cookies.
 
 

Les avocats du net

 
 


 

Actualités

vendredi 23 janvier 2009
Facebook Viadeo Linkedin

Un jeune hacker condamné pour le « défaçage » d’un site du FN

 

Un jeune hacker a été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir « défacé » le site de la fédération du Rhône du Front national. Cet ancien étudiant en informatique pratiquait le piratage informatique comme un jeu dont il était devenu dépendant. Il se rendait sur les forums de hackers où il vantait ses exploits. Il détectait les failles de sécurité de sites internet pour les « défacer ». La plupart du temps, il se contentait de remplacer la page d’accueil par une page noire. Mais dans le cas du site du FN Rhône, il était allé plus en introduisant des commentaires contre le parti dont il n’était pas partisan et il avait signé son forfait avec un pseudo. La police a pu remonter jusqu’à lui par l’adresse email du jeune homme. L’hébergeur de messagerie électronique avait conservé l’adresse IP des consultations. Celles-ci correspondaient à sa faculté, au domicile d’un ami et à celui de ses parents.

L’avocat du FN qui a dénoncé l’acte politique n’a pas été entendu par les juges. Ces derniers ont simplement retenu les actes délictueux et ont condamné le jeune homme pour accès frauduleux à un traitement automatisé de données et modification de données. Les sanctions ne sont cependant pas sévères (4 mois de prison avec sursis et 300 euros de dommages-intérêts au FN) car le tribunal a notamment pris en compte le fait qu’à l’époque des faits, le pirate n’avait pas fait l’objet de condamnations. Depuis la découverte de ses méfaits, il a été sanctionné en mars et en mai 2008 par le tribunal de Lyon ainsi qu’en juillet par le tribunal de Valence.